Backgound3.png
 
Diver.png
 

L'apnée, dites aussi "plongée libre"

La plongée en apnée consiste à retenir son souffle sous l’eau. Que faites-vous avec une seule bouffée d’air ?
Pour le savoir nous allons suivre quatre apprentis apnéistes à travers le programme de niveau 1 et 2 AIDA enseigné par les professionnels du centre de plongée “Freediving Planet”.

 
 

Yoga

Sécurité

Apnée statique

Apnée en immersion libre

Apnée en poids constant

Là-bas, ils apprendront toutes les techniques pour plonger en profondeur en toute sécurité et découvriront le fonctionnement de notre corps en milieu aquatique. Le yoga qui fait partie intégrante de l'apprentissage permet, en plus d'apporter du bien-être, de maîtriser ces émotions, de contrôler son rythme cardiaque et son souffle, ce qui diminue notre consommation en oxygène.

En seulement 4 jours de formation, avec un minimum d'explications et de pratiques, chacun d’eux verra une amélioration fulgurante de ces aptitudes sous-marines. Capable de descendre à une dizaine de mètres de profondeur, ils ressentiront les bénéfices de l’entraînement, l’émerveillement devant ce nouveau monde et les sensations extraordinaires d’un plongeur en apnée.

La plongée en apnée n’est pas un sport dangereux. Pour vous convaincre une attention particulière sera portée sur la SÉCURITÉ. Nous apprendrons, par les professionnels de Freediving Planet, les techniques et règles élémentaires pour pouvoir pratiquer l’apnée en toute sécurité. Nous serons même accompagné tout au long du voyage par Wildor, un apnéiste confirmé.


Dans l'eau, une partie de la pratique s'effectuera en piscine pour s'essayer à l'apnée statique qui consiste à rester le plus longtemps possible avec les voies respiratoires immergées.

Une fois cette première étape franchie, il s’agira d’aller en mer pour mettre en pratique ces nouveaux acquis en rajoutant un nouveau facteur, la profondeurAutour de la bouée de sécurité, nos plongeurs descendront l’un après l’autre, le long d'un câble vertical servant de guide pour la descente et la remontée. Ils suivront les conseils bienveillants de notre instructeur qui les guideront dans la conquête des profondeurs et les initieront aux différentes pratiques de la plongée en apnée :

  • L'apnée en immersion libre où il faut atteindre la profondeur la plus importante en tirant sur le câble à la seule force des bras, à la descente comme à la remontée.
  • L'apnée à poids constant, avec ou sans palmes, pendant laquelle l'apnéiste descend le plus profond possible à la seule force des muscles des jambes et des bras.

Mais il ne faut pas croire que les 15 ou 20 mètres de profondeur se laisse dompter aussi facilement. Le défi est physique mais aussi et surtout mental. Comment résister à cette envie irrépressible de respirer ? Comment combattre cet inconfort constant lors de la descente ?
L’apnée, c’est aussi partir à la découverte de soi-même. Sa pratique demande de savoir se relâcher, de faire preuve d'humilité et surtout de ne jamais forcer. Ça se passe beaucoup plus dans la tête qu’on ne l’imagine. Il faut s’écouter et ressentir les signes donnés par notre corps et notre inconscient. Inutile de nager à toute vitesse pour retrouver de l’oxygène dès que le corps manifeste ce manque. Il faut apprendre à maîtriser cet état. Le yoga et les projections mentales aide grandement dans ces moments être serein et ne pas paniquer. Au fur et à mesure, on grappille des mètres et des instants sous l’eau pour finalement profiter de ce qui nous entoure. C’est un autre monde, et il s’apprivoise.